Mettre en place une veille concurrentielle efficace

veille concurrentielle
Mettre en place une veille concurrentielle efficace
Notez !

Quand on prépare un nouveau site web, on procède en général à une analyse de la concurrence directe.

Mais une fois le site lancé, la routine quotidienne se met en place et si on garde la tête dans le guidon on peut passer à côté de nouvelles opportunités.

Mettre en place une veille concurrentielle efficaceIl faut donc dans un premier temps retourner voir les sites de vos concurrents directset analyser ce qui est bien ou moins bien, les fonctionnalités qu’ils proposent qui peuvent faciliter la navigation ou le choix (moteur de recherche sur mesure, configurateur de produit, guide d’achat…), et réfléchir à ce que l’on peut adapter à nos besoins spécifiques ou ce que l’on peut améliorer encore (s’inspirer mais ne pas copier).

N’hésitez pas ensuite à visiter les sites de vos concurrents indirects (ceux qui répondent au même besoin que vous mais pas avec le même produit) et détecter ce qui fonctionne, les arguments qu’ils utilisent pour trouver un moyen de les contrer…

Enfin tenez-vous au courant des « best practices » sur le web et des nouveautés et innovations des grands sites français ou étrangers, toujours dans l’idée de prendre le meilleur de ce qui se fait et de voir si c’est adaptable à votre domaine, et utile pour vos clients/visiteurs.

Une fois cette première mise au point faite, il faut en faire une bonne habitude et mettre en place une veille semi-automatisée :

  • s’inscrire aux newsletters des concurrents directs/indirects avec une adresse email dédiée, si possible sans votre nom de domaine/marque pour rester discret (qui a dit parano ?)
  • vous abonner à leurs flux RSS s’ils ont des blogs, en les classant à part de votre veille normale (dans un dossier Google Reader par exemple)
  • paramétrer des Alertes Google sur leur nom pour être tenu au courant de ce qui se dit sur eux (utiliser l’adresse email spéciale du point 1)
  • prendre l’habitude de visiter leurs sites 1 fois par mois pour voir s’il y a du nouveau (sites bookmarqués dans un dossier à part)

A quelle fréquence faire sa veille concurrentielle ?

Tous les jours : surveillez les newsletters et alertes Google au fur et à mesure qu’ils arrivent, c’est de l’actualité en temps réel il faut s’y intéresser.
1 fois par semaine : prenez quelques minutes pour regarder les flux RSS au moment qui vous correspond le mieux.
1 fois par mois : réservez systématiquement dans votre agenda 1/2 journée par mois, consacrée à la visite des sites concurrents et à une réflexion plus poussée sur les évolutions à mettre en place…

Et vous, quelles techniques ou outils utilisez-vous pour faire votre veille concurrentielle ?

Recherches qui ont permis de trouver cette page :

  • le veille concurrentielle sur les concurrents directs
  • une veille concurrentielle efficace
  • veille concurrentielle et les concurrents directe