Avec l’augmentation de la popularité des boutiques en ligne et des sociétés de livraison, le secteur de la e-logistique ne cesse de croître. Il est confronté à de plus en plus de défis, car les clients demandent aux entreprises d’être rapides et d’augmenter leurs performances logistiques plus que jamais. Aujourd’hui, le marché offre et exige une expédition rapide, une qualité élevée et la fiabilité. Pour bien faire, les entreprises de logistique doivent augmenter la vitesse de livraison et la qualité de leurs services, sinon elles ne pourront pas être compétitives. Voici 3 tendances à prendre en compte en 2021.

1.E-logistique : s’appuyer sur l’automatisation

On ne cesse de répéter que toute entreprise de  e-logistique ou non qui veut gagner dans un monde compétitif doit se numériser et s’automatiser. Cependant, tout n’est pas si simple ! Il ne suffit pas d’acheter un ordinateur, d’assurer le suivi des colis, d’avoir un site Web efficace et d’installer un logiciel d’entreprise qui calculera les données plus rapidement. De plus en plus de nouvelles technologies sont inventées chaque jour. Une entreprise de logistique doit donc se les procurer avant ses concurrents et suivre les dernières tendances. 

Il est également possible d’utiliser les technologies du Big Data. Il existe de plus en plus de solutions dans ce domaine, ce qui signifie que les entreprises peuvent les appliquer pour rendre leurs services encore plus rapides et plus pratiques. Avec l’augmentation du nombre de marchandises livrées, il devient plus difficile de rassembler les données nécessaires et de les analyser en temps réel. Il existe pourtant une solution simple. En utilisant le Big Data, les entreprises peuvent résoudre ces problèmes et gérer une quantité de données bien plus importante que celle qu’elles gèrent actuellement. Elles peuvent utiliser des logiciels présents sur le marché ou créer ses propres logiciels. Il faut pour cela avoir une équipe dédiée, ce qui peut représenter un coût, mais elles s’assurent d’avoir un logiciel unique et compétitif.

2. Innovations du dernier kilomètre

Des géants du e-commerce, comme Amazon, ont annoncé la prochaine utilisation de drones pour la livraison de marchandises. Il est même question d’utiliser des voitures auto-pilotées. Cela pourrait répondre aux besoins croissants d’être livrés toujours plus rapidement et de manière efficace. Bien sûr, l’industrie de la logistique automatisée basée sur l’utilisation de drones et de voitures n’est pas encore mise en œuvre, mais de nombreuses entreprises en parlent. C’est un long processus à mettre en place. Dans un futur proche, toutes les entreprises ne pourront pas se procurer des drones et des voitures autonomes. Mais, elles doivent être au courant de ce que sera le futur de la e-logistique pour pouvoir anticiper au mieux.

3. L’enjeu de la personnalisation en e-logistique

Les technologies de personnalisation sont très courantes dans le e-commerce pour le moment, car chaque client aime se sentir spécial et recevoir des offres intéressantes. Avec le temps, le rôle d’une approche personnelle de chaque client deviendra encore plus important. La personnalisation passe par la personnalisation des colis. Il est désormais possible de recevoir un colis aux couleurs de la boutique en ligne, d’avoir un petit mot de remerciement, des goodies à l’intérieur… Ce sont des petites choses qui font que le client final va se sentir important pour la marque.

Les entreprises devraient également améliorer leur communication avec les clients. Il existe au moins quelques moyens de le faire : 

  • Utiliser des chatbots sur les sites web et dans les applications qui aident les clients à obtenir les informations nécessaires ; 
  • Une assistance complète 24 heures sur 24 qui aide les clients à résoudre leur problème rapidement et à obtenir les informations dont ils ont besoin ; 
  • Livraison le jour même et flexibilité du processus logistique pour répondre aux besoins des clients ; 
  • Des récompenses pour les clients afin de les fidéliser. 

 

La e-logistique et le e-commerce sont étroitement liés. Les tendances de l’un vont influencer l’autre. C’est un domaine qui n’a pas fini d’innover.