Quel est le retour sur investissement (ROI) que l’on peut attendre de l’e-mailing.

By juillet 25, 2018emailing
emailing
Notez !

Comparons les statistiques des différentes méthodes de prospection pour y voir plus clair.

Voici le résultat d’une étude menée en octobre 2007 sur le marketing direct aux USA.
Elle indique le ROI par chaque dollars investit dans une campagne de marketing direct.

  • E-mails commerciaux : 45,65
  • Recherches et affichages de bannières : 20,19
  • Informations commerciales dans les journaux : 16,86
  • Courriers adressés par des non vépécistes : 15,60
  • Marketing direct : 11,69
  • Télémarketing : 8,61

Ce qui ne veut pas dire que l’e-mailing est moins efficace que les autres outils de marketing direct. Au contraire : avec un retour sur investissement (ROI) de 45,65 dollars par dollar dépensé selon l’Association de marketing direct, il est nettement plus intéressant que le télémarketing qui affiche un ROI de 8,61 dollars par dollar dépensé, ou même le marketing de recherche et les campagnes d’affichage de bannières (20,19 dollars).

Des performances que l’e-mailing doit à l’action conjuguée d’un faible coût de mise en oeuvre, et d’un taux de réponse par contact très élevé, surtout lorsqu’il s’agit de campagnes de fidélisation, c’est-à-dire sur une base de données clients ou prospects interne à l’entreprise.

En conclusion :
On entend trop souvent dire que l’e-mailing n’est pas intéressant car le taux de retour est très faible.
Hors, son coût peut s’avérer plus faible que les autres modes de promotions, il s’avère très performant lorsque le volume est suffisamment important pour observer des retours sur investissement.
Il permet, sans nul doute d’améliorer le volume de clients mais aussi, et c’est là que ce type de campagne est très performant, l’e-mailing permet d’améliorer le taux de ventes des clients déjà acquis (fidélisation renforcée).